Les enfants autistes ont souvent des problèmes d’interaction sociale et de communication. L’anxiété, le stress et les sautes d’humeur sont fréquents. Le soi-disant chien-guide autiste est spécialement dressé pour accompagner ces enfants. Le chien donne à l’enfant plus de confiance en lui et rend toute la famille plus mobile.

Que fait le chien guide autiste ?

Le chien-guide autiste permet à la famille de faire plus de déplacements et que ceux-ci soient moins fatigants, tant pour les parents que pour l’enfant. Les enfants autistes peuvent parfois fuguer. Les parents sont donc souvent anxieux de s’adonner à des activités de plein air avec l’enfant. Un chien-guide autiste offre une solution à ce problème. En reliant l’enfant au chien avec un harnais, l’enfant ne peut plus s’enfuir. Le chien a appris à bloquer s’il y a une tension sur le harnais. En sortant avec le chien, l’enfant est aussi souvent moins anxieux et se sent plus en sécurité.

Au-delà de cet avantage à l’extérieur, le chien est un compagnon pour l’enfant à l’intérieur. Les enfants autistes ont souvent du mal à se connecter avec les autres. L’interaction avec les chiens est moins difficile pour les enfants. Parce que le contact et le jeu avec le chien se passent bien, l’enfant acquiert plus de confiance en lui et s’entend généralement mieux avec les autres.

Le chien est souvent le pilier des enfants autistes. L’enfant trouve dans le chien-guide autiste un ami qui l’accepte tel qu’il est et ne le juge pas. Cela rend l’enfant plus détendu et moins susceptible d’avoir des crises de colère.

Quels chiens conviennent?

Le Golden Retriever et le Labrador Retriever (ou leurs croisements) sont particulièrement adaptés pour être utilisés comme chiens-guides autistes. Ces chiens ont un caractère doux et fiable. Les enfants autistes peuvent parfois être occupés et jouer brutalement avec le chien, il est important que le chien puisse gérer cela. Le chien doit toujours rester calme et rayonner de stabilité à l’enfant.

Quelle formation reçoit un chien-guide autiste ?

Un chien-guide autiste doit posséder des compétences de base. Il doit être obéissant et bien socialisé. Parce que le chien doit aussi travailler à l’extérieur de la maison, il est important qu’il soit habitué aux différentes situations de la société. Il apprend toutes ces compétences lors de la formation pour devenir un chien-guide autiste. Le blocage en laisse avec politique apprend aussi au chien. Non seulement comment le faire, mais aussi quand. En veillant à ce que le chien soit souvent confronté à des jeux lourds et à des situations chargées lors de l’entraînement, le chien ne sera plus surpris lors de son travail de chien-guide autiste.

Lorsque le chien aura maîtrisé toutes les compétences, il y aura une période d’instruction avec la famille où il sera placé. Au cours de cette instruction, les parents apprennent à manipuler et à travailler avec le chien. Il est important que les parents comprennent le langage corporel du chien. De cette façon, ils peuvent sortir le chien d’une situation qu’il n’aime pas à temps.

Quels sont les organismes concernés ?

Word je graag direct op de hoogte gehouden

Abonneer je via dit formulier en krijg een automatisch bericht bij elke nieuwe publicatie

We sturen je geen spam! Lees ons privacybeleid voor meer informatie.